Pour ce nouveau périple , nous avions des contraintes : des rendez-vous que Jean-Pierre se devait d’honorer. Contrainte bénéfique, puisque occasion de découvrir quelques lieux inédits…

Parti du mythique Triangle d’Or, dans la quiétude de Mae Salong, une excursion à Sob Ruak, où se rencontrent Thaïlande, Myanmar et Laos, a été l’occasion de passer brièvement en terre lao, avant de découvrir Chiang Rai, sa somptueuse Maison Noire et son Temple Blanc déjanté.

Après un peu de farniente à Chiang Mai, nous avons suivi notre ami Bhumindr à Lampang où somnolent certains des plus beaux temples en bois du pays lanna.

Puis Songkhla, au sud, charmante cité portuaire assoupie sur une bande de terre au bord du golfe de Siam. Découvrir les lieux avec È et Mok fut un véritable enchantement !

De là, arrêt à Prachuap, modeste station balnéaire, et ses plages délicates ourlant des baies turquoises frangées de pics nimbés d’une jungle émeraude… Aucun luxe certes, mais calme et volupté !

Et Bangkok, bien sûr, dont je ne me lasse pas de découvrir les attraits, sans oublier Kanchanaburi avec Noon et Vivat sur les traces de l’ignominie humaine au bord de la rivière Kwae…

Tout ceci, bien sûr, est raconté dans "Mousson d’été" (ou dans sa version PDF).