Il va sans dire que notre "découverte" n'est pas complétement fortuite : il suffisait de suivre les panneaux et d'oser s'aventurer dans les hutong...