La Consolation, septembre 2002. Ce jour-là, Jules avait décidé qu'il ne ferait pas d'escalade. Il avait bien raison !