Juin 2000. Me voilà donc à Cuba pour une courte semaine. Bizarrement, alors que ce voyage est impromptu, je n'ai pas cessé, ces derniers mois, de visiter cette île en compagnie de Reinaldo Arenas et Zoé Valdes...

Cuba telle que je la découvre est à mille lieux de ce que j'ai lu. Peut-être parce que l'île change, qu'elle s'ouvre au Monde, qu'elle se veut plus libre.

Pourtant... L'armée et la police sont partout ; il n'est pas bon pour un Cubain de rester trop longtemps à discuter avec un occidental, à moins de l'avoir pris, seul, en stop...

Oui, Cuba change doucement. Puisse-t-elle ne pas y perdre son charme suranné.

Son âme.