La vallée perdue... Retour de première à la Nam Xang Taï où nous avons franchi un siphon jusqu'alors impénétrable. Il faut dire que l'eau, cette année, était particulièrement basse, ce qui nous a permis de découvrir des galeries merveilleuses et inconnues ! Un vrai grand bonheur que l'on ne vit sans doute qu'une fois dans sa vie !