Depuis quelques années, les temples de Vientiane sont presque systématiquement restaurés, signe d'une ouverture sensible du gouvernement laotien.