Ce qui me touchera toujours ici, c'est la façon qu'on les plus grands de s'occuper des jeunes enfants. Cela paraît tellement naturel que je me demande parfois pourquoi notre civilisation oublie tant de faire confiance à cette relation fraternelle.