Dans le calme du jardin le haw tai, bibliothèque du Tripitaka de style birman renfermait les textes sacrés.