Dans un coin du clôitre, une resserre acueille les statues les plus endommagées par le pillage de Vientiane par les Siamois en 1828.