Pour tout dire, nous avons un peu l'impression que le tourisme est venu se coller ici un peu par inadvertance et que les îliens ne sont pas encore complétement pervertis par cette manne étrangère à leur mode de vie.