Une rue poussièreuse s'avance vers le fleuve. Quelques pirogues sur la rive... Nous embarquons pour une merveilleuse croisière d'un petit quart d'heure, débarquons en plein milieu de l'eau sur un rocher étroit tels des manchots sur un iceberg et... rien. Ou pas grand chose : au loin, une tache d'écume, un vague triangle gris qui fait "hop" et voilà tout. Des gens naufragés comme nous semblent tout fiers d'avoir vu des dauphins, pas moi, pas nous. Nous ne sommes d'ailleurs pas bien sûrs que ce soit des cétacés : et si, sous le fleuve, un habile mécanisme avait été installé pour nous faire croire à ce rêve en faisant régulièrement surgir un aileron gris ?