Wat Xieng Thong, urne de crémation royale. Le corps du souverain y était conservé en position foetale, plusieurs mois ou plusieurs années, avant d'être incinéré. C'est ainsi que le roi Sisavang Vong, mort en 1959, ne fut brûlé qu'en 1965.