Nous espérions beaucoup de ce voyage, le septième pour moi, dans ce Laos qui devient à petit pas un second chez moi...

Espoir d'obtenir les autorisations d'aller dans les belles grottes de Vang Vieng, de découvrir de nouvelles merveilles après la frustration (spéléo) de l'an passé, de comprendre ce que nous visitons...

Mais volà : c'était sans compter les lourdeurs de l'administration du Laos, qui valent bien les nôtres - same same, but different - malgré un travail entrepris auprès des ambassades depuis 10 mois.

Pas de grottes à vang Vieng, donc, mais de belles journées avec Ger et Khoua et un apprentissage du franchissement des méandres laotiens...

Et puis, comme au dernier moment, l'invitation de Charles Ghommidh à le rejoindre dans le Khammouane, le pays des grottes titanesques et des araignées les plus grosse du monde. Une découverte de taille ! Alors merci Charles, merci Dom, merci Pollo, merci à tous les allumés de la Nam Hin Boun !