Il fallait en fait simplement patienter, en profiter pour se régaler du temps qui passe, ne pas se laisser déglinguer, malgré l'incertitude de pouvoir faire de la spéléo, avec une moitié de l'équipe coincée à Vientiane à courir les ministères...