Saint Expédit, centurion romain converti au christianisme et par conséquent martyrisé, connaît une grande vogue sur l'île.